Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Est apparu naguère
sur la planète terre
un truc vraiment bizarre
venu de quelque part
de l'intergalactique
d'un esprit lunatique
d'un orage d'un éclair
est apparu le ver
et d'un champ magnétique
est apparu le tique
la vie la vie la vie
d'un coup se multiplie
et un et deux et trois
milliard de petits pois
ça grouille dans les mares
ça grimpe en haut des phares
on ne l'arrête plus
se répand toute nue
sur toute la surface
et même sous la glace
et sans en avoir l'air
première  quatrième ère
passons les dinosaures
laissons les doryphores
les serpents les oiseaux
les rats les bonobos
un seul nous intéresse
car depuis le temps presse
il est le destructeur
le plus grand ravageur
érectus habilis
sapiens horibilis
il détruit sa planète
et bientôt les comètes
l'unique cannibale
le cinglé de la balle
de la roulette russe
des courses en autobus

Naguère c'était la guerre
et aujourd'hui la guerre
et demain guerre toujours
s'arrêtera un jour ?

Posons nous la question
trouvons les solutions
pas beaucoup à chercher
elles ne sont pas cachées
depuis deux siècles au moins
elles traînent dans les coins
c’est juste que certains
qui se croient plus malins
préfèrent continuer
et ça les fait marrer
à se remplir les poches
et même si c'est moche
après nous le déluge
rest'ra bien un refuge
une île pour nos enfants
sous cloche évidemment

Santé éducation
écologie transport
énergie production
culture et logement
et les services publiques
politique et éthique

Des solutions y’en a !

Bagnoles tournant à l'huile
et les camions au beurre
le gaz il est sans gène
décolle à l'hydrogène
la biomasse à la masse
pourvu que tout ça roule
sans une fois perdre la boule
un peu plus radicale
c'est d'nous débarrasser
de toutes les quadroulettes
pour'e les remplacer
par des planches à roulettes
avant que tout ça ne pète
pourquoi pas demander
au bon vieux père hélios
et à son pote éole
de filer un coup d'main
pour de meilleurs demains

Des solutions y’en a !

produire et consommer
local c'est très banal
pourquoi me torcher l'cul
avec'e du P Q
du Canada venu
ou bouffer des cerises
sous la neige ramasser
Oups'la
au Chili c'est l'été
et dans mon potager
y pousse des tomates
et aussi des patates
et pour les citadins
il y a les Amap'
le tout sans o g  m
maïs dis-moi qu'tu m'aim'

Des solutions y’en a !

Le gars de l'Elysée
veut plus d'cours magistraux
veut réduire les horaires
et le nombres des profs
là y'a un truc qui cloch’
sauf s'il a une idée
planquée dans un dossier
un écran de télé
dans chaque salle de cours
et pour faire plus court
supprimons les écoles
les collèges les lycées
y'a ka leurs installer
le net au râtelier
tu cliques et c'est parti
le prof au fond d'ton lit
de nos gosses on fera
une bande de zombis
qui vot’rons Sarkozi
alors qu’il y a là
l’éducation nouvelle
les méthodes actives
Maria Montessori
Freynet pédogogie
un siècles d’expériences
c'est tout bon pour les sciences
et pour la poésie
pas besoin de cornu
suffit d'une bonne mue
zzzzzzzzzzzzzzzzz

Des solutions y’en a !

La culture pour tous
les structures sont là
des artistes à la pèle
arrêtons d'abêtir
le peuple n'est pas bête
la poésie il aime
y faut lui proposer
autr' chose que la star'ac
ou du foute en prime time

Des solutions y’en a !

Europ’ européenne
c’est la tienne c’est la mienne
l’Europe on en veut bien
mais pas celle du marché
on ne veut plus marcher
au son d’l’économiqu’
sur un autre tempo
qu’métro boulot dodo
communauté c’est bien
tout pour le fric c’est Non
on nous prend pour des cons
l’Europe de nos rêves
c’est celle des peuples unis
de la fraternité
solidarité Oui
une vraie constitution
pour une fédération
vingt articles maximum
lisible même par un môme

Des solutions y’en a !

pour nos déplacements
y’a un médicament
c’est de tout rassembler
habitations commerces
travail services publiques
le tout en un même lieu
on appelle ça une ville
ou alors un village
voire une communauté
fini les Zac les Zups
les Zi les Zep et zut
les zones commerciales
tout ça est dispersé
aux quat’s points cardinaux
et si t’as pas d’auto
bouff même pas des fafiots
tu pointes aux Assedics
le monde te fait la nique
les hôpitaux s’en vont
deviennent pôles médicaux
régionaux nationaux
t’es à pince t’es marron
visiter tes copains
tu dois prendre le trains
soigner ta belle mère
s’en est une autre paire


Des solutions y’en a !

si tu veux pas crever
aux portes des hôpitaux
et pouvoir te soigner
sans être milliardair’
rien inventé de mieux
qu’la solidarité
ça s’appelle la Sécu
et au lieu d’financer
des gros machins blindés
atomiques sous-marins
y faut penser un peu
aux labos de recherches
qui bossent avec peau d'derch'

et ainsi va la vie
j’veux pas vous emmerder
avec cette litanie
qui n'est jamais finie
le truc qui me fait chier
c'est pas pour vous choquer
c'est d'avoir l'impression
et pas que l'impression
de vous déblatérer
que des banalités
y'a que à l’Élysée
et dans les ministères
un peu à l’assemblée
qu’ils ont le nez bouché
les oreilles fermées
les yeux saucissonnés
les neurones atrophiés
c’est peut-être l’altitude
l’ivresse du pouvoir
l'absence de miroir
qui les rend amnésique
à cette petite musique

Des solutions y’en a !

et pis y reste aussi
un vieux truc bien rodé
pour le 14 juillet
f'sons la révolution !

Partager cette page
Repost0

Audio Vox Concept'

regroupe une suite de textes conçus et écrits pour la voix.

Mise en bouche en souffle en 3 2 1 …

  D’autres textes dans la rubrique Audio Vox
(enregistrement artisanal par l'auteur)
La version audio est parfois différente de la version texte.
La raison pourrait en être une persistance des brumes textuelles.
Les poèmes sont des plaques tectoniques, ils bougent, se choquent, s'entrechoquent, emmagasinent de l'énergie, cela produit des failles de sens, des cratères néologiques, parfois aussi des tremblements de vers, des tsunamis sémantiques…