Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 11:48

 

 

 

 

Tout à l'heure j'avais une bonne idée,

et voilà que je l'ai perdue.

 

Quand le vide prend de plus en plus de place.

Où ranger le vide ?

Existe-t-il des placards à vide, des étagères à vide, des tiroirs à vide ?

Comment faire pour que le vide tienne moins de place ?

 

Ou alors se laisser envahir

Et juste laisser une place vide

au vide.

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 11:12

index-copie-10.jpg

 

 

On aimerait écrire en couleurs
un poème qui rendrait les gens heureux
un poème qui changerait le monde
en mieux le monde
quelque chose qui ferait rire
qui ferait réfléchir
qui serait lu par dix milliards
super bigue buzzzzzz
et que le lecteur / la lectrice dirait
«Ah ben oui c'est ça qu'il fallait dire
c'est ce que j'attendais depuis longtemps»
le message absolute
qui arrêterait la guerre
qui vaincrait la misère
qui ruinerait les riches et
rendrait riche tout le monde
Il y a des jours comme ça
des jours gris et pluie et froid
qu'on aimerait réchauffer
et on a froid
et on y arrive pas
on sait que
que peut-être c'est quand même possible
faut bien rêver un peu
si on pensait pas que ce poème existe
on se flinguerait tout de suite
c'est ça qui fait vivre
que demain peut-être il fera beau et chaud et lumineux
que les doigts courireront sur le clavier
écrireront le plus beau poème de tous les temps
avant le suivant
mais quand même ce sera beau
On a toujours le droit d'écrire des conneries
surtout en hiver
quand il fait froid partout
surtout dedans
brrrrrrr
demain il y aura de la couleur
et des petites fleurs
partout partout partout
Na !

Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 13:50

 

Bêcher le réel

 

Le réel se conjugue en faux semblants

qui n'en demande pas temps

bêcher le réel jusqu'à épuisement

le réel bêche le temps

le réel est un passe temps

le temps manque à l'appel

la pèle creuse la fosse

la fosse du réel

la pèle faux soyeuse du temps

du lit de la vie

fausse dent à contre temps

à contre temps du quotidien

se tient sur la page

sur la page du garde fous

du gardien du monde inversé

le quotidien pèle le temps

l'épelle au jour le jour

il pèle le jonc d'or

il pèle la main qui se tend

le cerveau qui s'ouvre

la moelle en amourette

le destin au triste festin

triste poésie du quotidien

qui compte et recompte

passe et repasse

petits riens de tous les jours

de tous les jours

de tous les jours

vaisselle trois fois par jour

de tous les matins

couper du bois et nettoyer le poêle

vider les cendres dans le jardin

descendre et remonter

du petit bois

du moyen bois

de grosses bûches

déchirer et froisser du papier

le quotidien salit les doigts

le quotidien fait mal au dos

le quotidien s'enfonce

le quotidien s'enfonce dans le quotidien

passer le balais

attendre l'heure du thé

attendre que le temps bêche le réel

que la pèle creuse la fosse

que le temps manque à l'appel

que le temps manque au temps

que le temps manque

manque de temps

la vie

le réel

le reste

ici

.

Repost 0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 18:37

 

82845348_fea3fd5c8f.jpg

 

Fred : Eh voilà une année qui se termine...

Pat : Tu crois que la prochaine sera pire ?

Fred : J'sais pas. Tu pense qu'on peut encore faire pire ?

Pat : Un méga tremblement de terre, une pandémie qui tue tout le monde, une guerre nucléaire...

Fred : Le retour de Sarkozi !

Pat : Ah non, pas ça, pas ça !

Fred : Alors profitons des derniers jours de 12.

Pat : Bonne fin d'année... même si une année 13 c'est pas gagné d'avance.

Fred : Avale un fer à cheval avec douze pattes de lapin le tout accompagné d'une salade de trèfle à quatre feuilles.

Pat : Bon réveillon.

Repost 0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 10:23

 

 

 

 

Fred : Tu fais quoi demain ?

 

Pat : La même chose qu'aujourd'hui.

 

Fred : Bon, ben alors à demain.

 

Pat : c'est ça, à demain.

Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 12:45

 

Lecture réalisée par Yve Bressande le 10 12 2012 à Lyon (Cedrats) dans le cadre des actions du collectif : "Syndicat des poètes qui vont jouir un jour."

 

 


Yve Bressande Jouir par Lypho


Collectif : "Syndicat des poètes qui vont mourir un jour"

 


Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 12:13

version audio

 

J'ouïr   jour ivre     j'ouvrir
un doigt dans les ouïes
les ouïe-dires
plutôt carpe ou plutôt brochet
c'est rouge   ça saigne   ça glisse
les doigts dans les oreilles
le cri de la carpe
le cri du brochet


le doigt dans le pot de pilipili rouge feu


lubri'fiction en suçotements spasmodiques


lubri'friction au caviar d'âge mûr & œufs de cocottes
suçotements haletants &
à plein nez dedans la conque la coupe la vasque


l'odeur y est   y ressemble
le goût peut-être aussi acidulé salé


vit' essayer en long en fond du con
ouïr ouvrir le son les lèvres
grandes et petites articulations
ouïr le chant de la carpe
le chœur des goujons
ouïe son   y sont où les sons
les sons poissons passion
ouïe sont sons
le son le son de chose intim'istiques
le son le son des corps   en nage
le son des eaux des sucs des secret'ions
le son des culs des couples des aimants
halètements suçotements
ouïe woui woui wouiiiii
en son de braise de baise
sexes de braise en feu   au feu des sons
des souffles des sons souffles
ouïr le sons   le souffle   le souffle de son
de son sexe   du sexe poisson poison
aïe'ir   O B'ir Ôoooo son   osons D O B'iiir
aux règles aux sexes aux poissons scies
osons jouir joues contre jou'ons comme des folles fous
foutre dans une mer d'huile   de vin   d'eau de vie
in utero veritas
divin souffle vague   son souffle   son doux souffle
amer   buvons baisons
dans l'amertume de l'huître bleue
de la moule excentrique
du couteau électrique
de la raie ment'euse
du rouget marseillais
de l'île de la tentr'action
vibra'ction des sons de l'ultra sensation
vibrasons'onnnn  ommmm
vibro mastication attraction pulsation
j'ouïr une fois     encore
une fois seulement
à fond   tout au fond
le son du corps   du soir   au matin
orgasme            sans fin

Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 14:50

  2626880285_e29e4d3d98.jpg

 

version audio

 

 

Frénésie hurlistique

ça hurle dans la rue

hulule ondule ondes quantiques

à s'en faire péter les cordes

& badauds aux fenêtres

aux portes des boutiques

on s'arrête un instant

on se retourne interloqués

vaguement apeurés

& puis non

la mécanique se remet en mouvement

juste une vague vaguelette

le calme revient

parfois ça monte ça s'empoigne

monte le ton monte le son

altercation interloquations

& de nouveau le rond ronnement

bruit de fond

le fond de la rue

le fond de la ville

le fond des êtres

& nouvelle frénésie hurlistique

sursaut poils qui se hérissent

& puis non

ce ne sera pas pour cette fois

intervalles irréguliers   quotidien

jours ou nuits

éruptions vocales

rue défoulement défouloir

trop plein

trop vide

à bout de souffle

à rendre gorge

rue chambre d'échos

rue d'exhibitions

règlement      de compte

scène              de ménage

viande            saoule

fou(s)             furieux

horde             barbare

simples z'anonymes

juste pour

faire du bruit

juste pour

s'entendre soi-même

être certain d'exister

d'être vivant

juste     vivant

Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 14:42

Attention, oreilles chastes & ou prudes s'abstenir.

 

12628_310459422392256_1874220633_n.png

Repost 0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 15:37

3179747137_bb2d3dfdf5.jpg 



Calendrier de l'avent Tage


tant l'an tourloupe va à la messe
qu'à la fin tout s'an mêle
de l'an vert à l'an choix
de l'an tique à l'an clôt
de l'an pire à l'an quand
de l'an merdeur à l'an muré

Le ver lent bouffe le temps par tous les bouts
et tous les bouts du vers sont vents tripotant
quand l'an cent fume on s'en fume le tapis
qui s'envole auvent quand l'ami racle
d'un coup de rein il mate le la
le ressort retors se tord
s'étire se tire en un dé pliant

Un point à l'an droit
un poing à l'an verre
on verra ce qu'on verrat
le plus cochon est dans l'encoche
c'est le père vert qui s'effiloche
en sons de cloche merle siffle
la louche on l'an bouche
à la fin il se mouche
qu'à la faim qui quand cane
à l'an morgue

Repost 0

Audio Vox Concept'

regroupe une suite de textes conçus et écrits pour la voix.

Mise en bouche en souffle en 3 2 1 …

  D’autres textes dans la rubrique Audio Vox
(enregistrement artisanal par l'auteur)
La version audio est parfois différente de la version texte.
La raison pourrait en être une persistance des brumes textuelles.
Les poèmes sont des plaques tectoniques, ils bougent, se choquent, s'entrechoquent, emmagasinent de l'énergie, cela produit des failles de sens, des cratères néologiques, parfois aussi des tremblements de vers, des tsunamis sémantiques…