Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 15:04

Ils sont,
ils sont ;
ils sont...
ils sont sans mot
sans mot
Alors ils tuent
. . .
Donner les mots
rendre les mots
apprendre les mots
. . .
Transmettre la vie

Repost 0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 16:27

Apparition virtuelle d'un roman de Yve Bressande - Les Pentes de la nuit.

« L'intérêt de picoler en hauteur c'est que quand t'es bourré ça descend pour rentrer... mais attention, des fois ça glisse ! » Pti-Péni est un abonné des glissades, le plus souvent non contrôlées.

Ce roman deviendra un livre si vous le désirez, et n'hésitez pas à faire suivre ce courriel à quelques ami(e)s.

Les Pentes de la nuit / roman
Les Pentes de la nuit / roman
Repost 0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 08:24

Le N° 4 de la revue Charogne est sorti !

En savoir plus ici : http://charogne-magazine.blogspot.fr/

Repost 0
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 15:04

Jadis

voire naguère

cette guerre

nouvelle guerre

jamais nouvelle

juste une de plus

une de trop

jamais la dernière

toujours la même

avec des pierres

avec du feu

avec du plomb

avec des héliconsdrones

et des morts

encore des morts

jamais les mêmes

et des blessés

blessé partout

tout le corps et dans la tête

et des photos

encore des photos

des vies des vidéos

souvent les mêmes

qui se ressemblent

les vies la mort

d'aujourd'hui

d'hier

ou de naguère

de GUERRE

photos de guerres

visages de guerres

corps de guerres

regards de guerres

peurs de guerres

larmes de guerres

sangs de guerres

de guerre lasse

ne plus rien voir

fermer les yeux

inutile ment

l'image rit

la publicité passe

la mort revient repasse

jamais ne se lasse

la mort l'image

en soie ce soir la mort en soi

ainsi soit

trop proche

très loin

en soi

là-bas

en face

face-à-face

corps à corps

morts à morts

amor

un mot

de vie

jusqu'à

la

/

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 08:39

Oh mon Toi ma Toite

Oh ma Toite mon toit

Je t'aime un peu beaucoup à la foliiieeeee

tu es mon astre culotté

tu es le cul de ma galaxie

tes couilles météorites célestes

tes ovaires étoiles filamantes

tes seins satellites illuminés

ton vit comète échevelée jaillissante

je te baisse la culotte

je te baise à pleines bouches

je te baise à bites pleines

je te fesse à paumes ouvertes

tu es ma bouillotte

je t'emmaillote

tu me carottes

je te poireaute

tu me compotes

je te marmotte

tu m'emberlificotes

je te démoustiflote

jusqu'au bout jusqu'au bout

jusqu'au bout de notre jouissance

de notre extaZessence

jusqu'à l'épuisement de nos sens

jusqu'à l'épuisement de nos chairs

encore et encore

jusqu'à l'épuisement de nos vies

Oh mon Toi ma Toite

ma poutre maîtresse mon foyer ardent

Je t'aime un peu beaucoup à la foliiiieeeee

yve bressande / 12 06 14

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 07:51
Avis de parution Avec un long nez !

si j'étais moi
à l'âge que j'ai
je serais déjà riche et célèbre

AVEC UN LONG NEZ aux éditions Gros Textes.

Cet été partez léger Avec un long nez !

Repost 0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 08:51

Être

Être vivant

Être un corps       en corps / à corps

Être un esprit      pur esprit / sain d'esprit

Être un tas de gènes

Être une impasse

Être une impasse génétique

Être une mutation

Être une mutation perpétuelle

Être la révolution permanente

Être un être sensible

Être sur la photo

Être hors champ

Être en chantier

Être en pieds      de nez ! / de grue !

Être dans la police

Être dans le cochon

Être dans la merde

Être dans le cadre

Être un portrait craché

Être un ancêtre

Être un fantôme

Être immortel

Être mort

. . .

Avoir été      hiver

 

 

Game over

 

 

yve bressande / 2014

extrait de À bras cadres à bras / Blankas Poésie éditions

Repost 0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 12:34
version audio

 

GoOut.jpg

 

 

La rue en rut


 

La rue en rut rue Tunisie

La rue en rut rue Égypte

La rue en rut rue Libye

La rue en rut rue Syrie Ukraine !

Les rues en rut ruent

Et bientôt Algérie Arabie-Saoudite Chine France

 

La rue en rut rue

La rue en rut tue

La rue en rut brûle

La rue en rut brûle ses enfants

Jan Palach   Mohamed Bouazizi

Mohcin Bouterfi   Abou Abdel Monem

Et combien d'autres    Immolés !

Mourir plutôt que le désespoir

Mourir plutôt que l'indignité

Mourir pour la liberté

 

La rue en rut rue

La rue en rut tue

La rue en rut brûle

La rue en rut crie

La rue en rut crie sa souffrance

La rue en rut crie sa colère

La rue en rut crie     Dégage !

 

La rue bouge

La rue gronde

La rue se bat

La rue se révolte

La rue vit

La rue est amoureuse

La rue sera Victorieuse !

 

Place Maïdan / Kiev

Place Maïdan / Kiev

Repost 0
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 14:33

La poésie m'a bouffé la vie

ne m'a jamais nourri

ou alors de vers

des vers partout

dans la tête dans le ventre

sortant par tous les trouxxx

La poésie m'a coulé les pieds dans le béton

elle a ouvert une trappe

chute libre

au moins libre

grosse flaque claque à l'atterrissage

mes vers nourriront les vers

Sans la poésie

Un bon boulot mal payé

quarante heures hebdo derrière devant un bureau

un femme une voiture une maison

la télévision des enfants des vacances

des crédits à rembourser

la retraite espérée

Sans la poésie

une vraie vie

Repost 0
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 09:32

Au printemps au printemps
il y a les poètes
les poètes zélés
les poètes ailés
albatrossisés petitesfleurisés cœur&âmezisés
et parfois un rayon de soleil
une enveloppe dans l'urne
Ôrage Ô nuages
avis de gros grain de gros cons
avis de franchouillisation
avis de fachoïsation
Au printemps au printemps
il ne fait pas toujours beau temps
quand la Chine s'en mêle
que Poutine pousse au crime et
qu'en face on regarde pousser
le gazon du P S G
le grand stade de l'Olympique Lyonnez
y'a de quoi s'en faire un pneu de souci
Au printemps au printemps
les poètes s'envolent
espérons qu'ils emportent
quelques pavés au fond de leur poches
pour ne pas crever les nues
pour ne pas mourir tout nu
pour faire des bosses sur les crânes
les caboches moches de ceusses qui veule
veulent couper la langue aux poètes
Au printemps au printemps

Repost 0

Audio Vox Concept'

regroupe une suite de textes conçus et écrits pour la voix.

Mise en bouche en souffle en 3 2 1 …

  D’autres textes dans la rubrique Audio Vox
(enregistrement artisanal par l'auteur)
La version audio est parfois différente de la version texte.
La raison pourrait en être une persistance des brumes textuelles.
Les poèmes sont des plaques tectoniques, ils bougent, se choquent, s'entrechoquent, emmagasinent de l'énergie, cela produit des failles de sens, des cratères néologiques, parfois aussi des tremblements de vers, des tsunamis sémantiques…