Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 09:33

 

Yaya / Emmanuel

 

à Mireille & Isaure

Yaya tu resteras Yaya

Emmanuel c'était moins naturel

Tu chantes     tu chanteras

« Gabriel » « La grande brocante » « Mon pote Bertrand »

 

Il y a plus de trente ans

La vie était devant nous

Et nous rêvions

Toi de chanter de faire des films

Nous rêvions d'être des artistes

Un peu aussi du haut de l'affiche

Mais pas tant que ça

Nous voulions surtout vivre nos rêves

Tu as vécu les tiens

Tu as chanté   tu as tourné des films   tu as écrit des livres

Tu as écrit des pièces de théâtre   tu as fait le metteur en scène

Tu as même été élu du peuple

Là tu nous en avais bouché un coin

 

Yaya et les psilos     le sanglier sur une route du Morvan

La cabane dans la Drôme

Tes concerts et les bonnes bouffes

Les rigolades et les engueulades

Les mitingues politiques

Il faudrait plus de trente ans pour tout revivre

 

Tu étais celui qui cassait des maisons à mains nues

Pour reconstruire

Reconstruire le monde

Des maisons pour y être bien

Et s'il faut te trouver un défaut

Tu étais quand même un peu radin

 

Yaya tu es là quelque part ailleurs

Tes disques porteront ta voix   ta poésie

Tes livres garderont tes pensées

On parlera de toi   on refera le monde

Avec ou sans Mélanchon

Tu seras avec nous    en couleurs

 

À bientôt Yaya      en chœur

 

https://youtu.be/FXBmN-zgiJo

 

yve bressande / 30 01 17

Repost 0
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 19:21
Alchimère la face cachée d'Yve Bressande

Une lecture d'inédits et de textes jamais lus en public !

 

Lecture pour adultes consentants :))

Repost 0
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 21:16

Lecture réalisée dans le cadre de l'exposition photo

de Odile Combe : Namibie - Les peuples des déserts 

le mardi 26 juillet 2016 à La-Tour-Du-Pin.

 

Crédit photographique : Odile Combe & Monique Peillex

 

 

Apéro Poétique TdP 2016
Apéro Poétique TdP 2016
Odile Combe & Yve Bressande
Odile Combe & Yve Bressande

Odile Combe & Yve Bressande

Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !
Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public &  le pot !

Cristelle / Ivanne / Choeur folk / Chantal / Monique / Yve / Lionel / le public & le pot !

Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 10:02

         Ta boue te colle à la peau / Ta boue tu la portes sur toi / Ta boue tu la portes en toi / Tu es ta boue / Tu n'as pas le choix / Ta boue est toi / Ta boue parfois elle déborde / Tu chies ta boue jour après jour / Ta boue elle te colle au cul / Ta boue elle te colle aux semelles / Ta boue trace ton chemin / Tu chemines et tu rends ta boue à la Terre-mère de toutes les boues // Mâleboue //

Je hais ta boue ; ta boue tu la laisses dehors ; tu enlèves tes pompes ; tu mets les patins ; tu vois pas que je viens de cirer le parquet ; tu me refais ça une fois t'es interdit de séjour ; je ne suis pas ta bouseuse // La rage //

Tu es la boue / Tu es la boue rage & tes pas tuent rage / Tu bous de rage / Tu es interdit de ses jours / Ses jours sont comptés / Tu peins ses jours à la boue / Tu chasses ses jours de ton esprit / Tu à rebours de sa boue // Mots de l'âge immémorial //

Je hais ta boue ; quand tu en poses une tu pourrais tirer la chasse ; tu empuantis l'air ; tu es un marécage ; tu es un marigot ; tu es un mariboue ; tu me bouffes l'oxygène // Asphyxie //

Paquet de boue / Tu y plonges tes mains / Tu la façonnes / Tu la formes à son image / Tu lui pétris la face / Tu lui refais le portrait / Tu la remodèles / Tu la transcendes / Tu en fais une Monabouse tabou // Éboulement //

Je hais ta boue ; tu me prends pour un conne ; tu crois que je vais supporter ça encore longtemps ; je ne suis pas ta serpillière ; je m'appartiens encore // Essorage //

Tu vomis ta boue / Tu deviens maboule / Tu te liquéfies sous l'orage / Tu te dessèches sous le soleil de midi / Tu ne te ressembles plus / Des cornes te poussent sur la tête une queue au bas des reins des sabots à la place de tes pieds / Ton sexe gonfle s'allonge se dresse se démesure // Excroissance //

Je hais ta boue ; je suis à bout ; au bout du rouleau ; encore un jour comme ça et je me casse chez ma mère // Rupture //

Monument de boue / Tu es debout / Tu es dressé / Tu es totem / Tu es clocher / Tu es minaret / Tu es tour de Babel // Érection //

Je hais ta boue ; non mais tu t'es regardé dans une glace ; tu n'as plus rien d'humain ; tu devrais te faire soigner ; ne m'approche pas ou je hurle ; va rejoindre ton troupeau ; vieux bouc puant // Vapeurs méphitiques //

Le feu te brûle / Le feu est en toi / Le feu est ton salut / Le feu est ton à venir / Le feu est ta vérité / Le feu est ton éternité / Le feu te cuit / Tu es lave incandescente // Nuées ardentes //

Je hais ta boue ; mais qu'est-ce que je vais pouvoir faire de ça ; que vont penser les voisins ; il est dur comme de la pierre ; chaud comme une braise ; il pèse une tonne ; et ce vit turgescent ; appelez les pompiers ; appelez la police ; appelez le mollacurabin // Piédestal //

Hier tas de boue / Œuvre sacrée aujourd'hui / Le monde t'admire / Tu es la beauté / Tout de boue cuite / Parfumé de cendre et de souffre / La fesse du bouc te renie / La foule t'acclame / Tu n'es à l'image d'aucun dieux / Tu es le tabou debout / Le tabou érigé / Tu es le veau d'or / Nul n'osera plus te malmener / Dur à cuire mâle menée // Imputrescible //

Idole de la nuit des temps // Tabou

Repost 0
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 15:32
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015
Urgence Poésie / Lodève 2015

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

Chassez la poésie de la rue

Elle revient !

Un pavé (de vers) à la main

 

 

           Prédictibilité :

           Un poème entendu à Lodève aujourd'hui

           pourra-t-il vous rendre amoureux

           là où vous serez dans dix minutes   jours   ans

 

 

Largent s'envole

la poésie reste !

 

Repost 0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 08:58

Si la poésie était une chose sérieuse,

je ne lui aurais pas consacré toute ma vie.

Repost 0
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 15:02
Le monde va bien !

Poésie justoptimiste & résurrection de Yve Bressande

La fin du monde a déjà eu lieu, parlez-en aux dinosaures, au Che, à Mao, à Dany le rouge-vert-bleu, aux Sex Pistols & à Charlie H ! L’univers est en expansion, notre galaxie spirale langoureusement, les comètes circonvolutent à la queue leu leu, notre soleil a 5 milliards d’années terrestres d’espérance de vie, la planète Terre se réchauffe lentement mais sûrement… Alors, le monde va bien.


S’indigner, s’insurger ; est-ce bien raisonnable ? Le poète, a-t-il encore une place à occuper ?

Oui ! Toute la place, toutes les places !

Venez occuper la votre le mardi 3 mars 2015 au Carré 30.

Ce que vous verrez et entendrez ce soir là relève de l'objet scénique improbable, pensé, écrit, mis en scène, rêvé, déliré après le 7 janvier et principalement les 16 & 17 01,  il y sera question de l'ours, de Pinocchio, de Charlie, de la République, etc.

 

Mardi 3 mars, 20h / tarif unique 8€   Le Carré 30

Le Carré 30 - 12, Rue Pizay 69001 Lyon   Téléphone :  04 78 39 74 61

Accès : Métro A et C, arrêt « Hôtel de Ville » / Attention il peut être difficile de se garer dans le quartier, soyez prévoyants ! Pour le respect des artistes et du public, nous sommes contraint de fermer l’accès de la salle après le début du spectacle.

 

P S : j'allais oublier ! Il y a un mâchon convivial après la fin du monde :-)

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 07:51
Avis de parution Avec un long nez !

si j'étais moi
à l'âge que j'ai
je serais déjà riche et célèbre

AVEC UN LONG NEZ aux éditions Gros Textes.

Cet été partez léger Avec un long nez !

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 22:36
Un braquage poétique !
Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 14:42

Attention, oreilles chastes & ou prudes s'abstenir.

 

12628_310459422392256_1874220633_n.png

Repost 0

Audio Vox Concept'

regroupe une suite de textes conçus et écrits pour la voix.

Mise en bouche en souffle en 3 2 1 …

  D’autres textes dans la rubrique Audio Vox
(enregistrement artisanal par l'auteur)
La version audio est parfois différente de la version texte.
La raison pourrait en être une persistance des brumes textuelles.
Les poèmes sont des plaques tectoniques, ils bougent, se choquent, s'entrechoquent, emmagasinent de l'énergie, cela produit des failles de sens, des cratères néologiques, parfois aussi des tremblements de vers, des tsunamis sémantiques…