Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 08:28

Cliquez sur la flèche verte pour écouter le texte.


Théodore Noémie Trivelin
Le fou
le fou du langage
le fou du langage du fou
il rote il pisse il pète il vole
le verbe l'adjectif le substatif le   poils aux tifs
on le dit poète
suffit de savoir où mettre sa plume
colporteur de mots il les charrie d'une oreille à l'autre
agence de voyage pour mot en mal de langue
mots sons   sans signe
mots agraphiques
vibrations     ballades
dans l'interligne dans l'intersens
suivez le guide
Théodore Noémie Trivelin


Mon père
il bossait dans les carrières
celles où l'on casse les pierres
il jouait de la dynamite et du détonateur
ç'aurait sûrement fait un bon terroriste
heureusement il était pacifiste
faiseur d'artifice   un beau métier   tout un art
Artifice : déguisement fraude ruse composition inflammable
son portrait tout craché
même que quand il était imbibé il prenait feu tout seul
pas besoin d'allumette
ça lui a joué un sale tour
un beau jour   si l'on peut dire
le truc lui a pété dans les pattes
oh il s'en est bien tiré
juste la main droite qui s'est faite la malle
moi je suis né juste après cette histoire là
alors  comme il avait du temps et encore le sens de l'humour
il m'a dégotté un super prénom
Théodore Noémie
Théodore Noémie Trivelin
certainement le dernier truc chouette qu'il ait fait de sa vie
ensuite il a noyé le tout au fond d'un verre et quand je dis un
ma mère
elle a préféré la rivière d'en bas
tout ça pour vous dire que vers l'âge de dix ans
j'ai eu la vocation
un soir après la classe j'suis allé voir mon vieux
et j'lui ai dit comme ça
Papa quand je serais grand j'veux être poète
il était comme d'habitude   rond comme un coin
eh ben il a fait un bond  un vrai électrochoc
j'lui aurais annoncé qu'on lui supprimait sa pension
ç'aurait pas été pire
Poète ! Où t'as été dénicher une connerie pareille ?
T'as envie de crever de faim toute ta vie
de coucher sous les ponts
d'user tes semelles sur des planches pourries
Non papa j'veux être poète pas clochard
C'est du pareil au même
tous des parasites des bons à rien des fainéants
Mais papa on nous en parle à l'école
la maîtresse elle a dit que la poésie
était la plus belle chose du monde
que les poètes c'étaient des gens hors du commun
des princes des visionnaires
moi j'veux être poète
D'abord les poètes ils sont tous morts
que des fous des alcooliques des homosexuels
toujours à chercher le sens du vent
à mendier à droite à gauche
non mon fils choisis-toi un vrai métier
ingénieur ou fonctionnaire
Vous savez ce que c'est un môme
quand ça a un truc dans la caboche
il en a dit sur les poètes
et il a pas eu tort sur tout
fou vous le savez déjà
alcoolique ça ne se voit pas encore trop
homosexuel faut bien garder un peu de mystère
puis il y a aussi de bons cotés
les petits plaisirs du quotidien
Profession ? Poète !
Faut voir la tronche des flics ou des grattes papier
des fois que je me foutrais de leur gueule
Vous avez bien dit poète
Oui m'sieur
Théodore Noémie Trivelin
poète et diseur de poésie

Voilà
vous savez tout ou presque de ma vie
le strip tise est terminé
il ne me reste que mon chapeau
à vot' bon coeur m'sieurs dames
à vot' bon coeur

Partager cet article
Repost0

Audio Vox Concept'

regroupe une suite de textes conçus et écrits pour la voix.

Mise en bouche en souffle en 3 2 1 …

  D’autres textes dans la rubrique Audio Vox
(enregistrement artisanal par l'auteur)
La version audio est parfois différente de la version texte.
La raison pourrait en être une persistance des brumes textuelles.
Les poèmes sont des plaques tectoniques, ils bougent, se choquent, s'entrechoquent, emmagasinent de l'énergie, cela produit des failles de sens, des cratères néologiques, parfois aussi des tremblements de vers, des tsunamis sémantiques…